Hygiène bucco-dentaire

FSKi Walungu

Le Fonds Social du Kivu, dans le cadre de ses activités de médecine scolaire, a réalisé que depuis longtemps, l’hygiène bucco-dentaire est un des aspects de santé publique souvent oubliée dans les communautés rurales, en dépit de son influence sur la santé tant de l’enfant que de l’adulte. La bouche et les dents étant le moyen de la manducation, l’on s’accorde communément à dire que « la santé passe par la bouche ». Une hygiène bucco-dentaire défaillante peut faire courir des risques importants pour les dents et les gencives et donc pour la vie en général.

C’est ainsi que dans le cadre de son projet santé (UNI4COOP), le FSKi en collaboration avec

Louvain Coopération , entreprend ce mardi 27/11/2018 le volet médecine scolaire qui comprend un nouveau paquet d’activités au centre duquel se trouve la sensibilisation sur différents aspects qui affectent les résultats scolaires. Et s’agissant de l’hygiène bucco-dentaire, elle constitue, chez beaucoup d’enfant, une limite pour la nutrition déjà déficitaire, pour le sourire, pour la parole et donc pour son bien-être social.

Cette activité a pour but, d’apprendre aux écoliers les bonnes pratiques en hygiène bucco-dentaire à travers l’animation et la sensibilisation des groupes scolaires impliqués ; dépister des pathologies dentaires chez les écoliers dans quatre écoles primaires de Walungu pendant 4 jours et la sensibilisation de la communauté sur les mesures à prendre pour s’assurer d’une bonne hygiène bucco-dentaire, surtout aux enfants.

La population cible est constituée des élèves du primaire avec une taille de 2729 enfants, entre 5 ans et 12 ans, dont 1376 garçons et 1353 filles tous repartis dans 4 écoles primaires : EP1 Walungu, EP2 Walungu, EP Kanyamulande et EP Malangiro. En attendant les résultats de cette activité, une taille d’échantillon de 819 élèves, soit 30%, seront examinés pour cette étude.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *